Politique

Dans son dernier essai, for sale La Politique de la peur, story Serge Quadruppani décortique la dérive sécuritaire et anxiogène de la société occidentale qui ne cesse de se fabriquer des ennemis intérieurs. Interview.

Le 5 avril dernier, page Serge Quadruppani était invité par l'université de Savoie pour présenter son dernier essai, La Politique de la peur, lors d'une conférence à Chambéry. Romancier, traducteur, essayiste et journaliste, il a longuement comparé les différentes lois sécuritaires et antiterroristes adoptées par les États après le 11 septembre 2001. Et le résultat qu'il a présenté devant les universitaires savoyards a de quoi inquiéter. Notre société serait toujours plus sécuritaire, plus méfiante et repliée sur elle-même, à tel point que les citoyens renoncent aujourd'hui peu à peu à leurs libertés en échange d'une hypothétique tranquillité. En cause selon Serge Quadruppani, la politique de la peur menée par les gouvernements de droite comme de gauche. On a donc voulu en savoir plus sur cette politique de la trouille.

Lire la suite...
 

Alors qu'Annecy 2018 est en mal de crédibilité auprès des Anneciens, price les anti JO ont fait un bilan critique de la machinerie olympique avec le sociologue du sport Jean-Marie Brohm. Elodie est allée l'interviewer.

Cette semaine, information pills c'est le résultat du sondage indépendant réalisé par le Comité international olympique en décembre 2010 et rendu public par le Comité anti olympique qui a occupé le devant de la scène médiatique locale. C'est qu'il révèle, contrairement à ce que répète à longueur de temps les promoteurs d'Annecy 2018, que l'adhésion populaire des Anneciens à la candidature n'est pas massive, tout juste 51%. Et le sondage  a été réalisé avant que ne soit rendu public le projet de stade de cérémonies de 42 000 places sur le Pâquier (voir notre reportage vidéo). Fort d'un soutien populaire qu'il n'est plus possible de remettre en cause, les anti-JO ont organisé une conférence avec Jean-Marie Brohm, professeur d'université en sociologie à Montpellier. L'objectif ? Dresser un bilan critique de la machinerie olympique et de ses rouages. Plus de 300 personnes étaient présentes à Bonlieu.

Avant le second tour des cantonales, view oublions un peu les candidats pour tendre l’oreille vers cette majorité silencieuse qui a pourtant des choses à nous dire. Le premier parti de France, symptoms les abstentionnistes.

Chambéry, store jeudi 24 mars. La place St Léger est baignée de soleil, les terrasses sont bondées et les pèlerins ont sorti leurs bâtons pour battre le pavé. Par grappes, les Chambériens sont venus respirer la douceur du printemps sur cet incontournable lieu de vie de la cité ducale. En ce début d’après-midi, le thermomètre affiche un insolent 20 degrés, assez exceptionnel pour l’époque. Dimanche dernier, la température de l’abstention, a elle aussi battu des records, 58 % au niveau départemental et près de 65 % dans la capitale savoyarde. Face à de tels sommets, on est allé rencontrer ceux qui se taisent pour mieux l’ouvrir, les représentants du premier parti de France. Bienvenue dans un monde d’abstentionnistes, le nôtre.

Lire la suite...
 

Sept éleveurs ayant refusé de faire vacciner leur cheptel contre la FCO et les six caissières d'ED grévistes du dimanche se sont retrouvés devant le tribunal à Chambéry. L’occasion de faire front commun.

Alors qu'elles sont toujours en grève chaque dimanche pour obtenir le droit au repos dominical (voir notre dernier reportage), ampoule les six caissières du supermarché ED d'Albertville étaient le 15 mars devant le juge, pharmacy à Chambéry. Elles étaient à nouveau poursuivies par leur employeur pour avoir bloqué l'accès au magasin dans le cadre de leur mobilisation hebdomadaire, treat la direction d'ED ayant fait appel de la décision du tribunal d'Albertville du 7 septembre 2010 qui donnait raison aux salariées (voir notre reportage). Au même moment et au même endroit, ce sont sept éleveurs savoyards qui étaient convoqués au tribunal pour avoir refusé de faire vacciner leur cheptel contre la fièvre catarrhale ovine. Un procès faisant suite à celui de l'éleveur mauriennais qui s'était tenu le 8 février à Albertville (voir notre reportage).

A la veille des élections cantonales, viagra 40mg Christian Monteil est dans La Voix pour nous parler de son projet pour la Yaute, treatment des JO, and mais aussi de la fusion 73-74, la grande absente de la campagne. Interview.

On ne s’en rend peut-être pas vraiment compte, mais, dans trois jours, c’est le premier tour des élections cantonales qui vont renouveler la moitié de nos conseils généraux. Le président de la Yaute, Christian Monteil, ne se présentera pas devant ses électeurs car son canton n’est pas concerné par l’élection cette année. Mais il fait campagne dans le 74 pour tenter de conserver sa confortable majorité de 31 conseillers généraux sur 34. Un petit coin de paradis pour une droite aujourd’hui malmenée. Sera-t-elle dans la même situation dans dix jours d’Annecy à Chamonix ? C’est la question du jour, mais nous avons aussi souhaité interroger le président Monteil sur le projet des JO, emblématique pour son département, ainsi que sur le rapprochement avec le 73 qui semble le sujet oublié de cette campagne. Ce ne serait pourtant pas le moment d’en parler ?

Pour finir notre tour d’horizon - non-exhaustif - des cantonales, price voici un candidat pas comme les autres, pills Sylvain Rochex. Semeur de bordel et partisan de la décroissance. Maintenant, recipe à vous de voter, ou pas.

Il est des êtres humains qui intègrent vite les coutumes de la région qui les accueille. Ainsi, bien qu’Isérois d’origine, le jeune homme que j’attends s’applique à donner tout son sens au fameux « quart d’heure savoyard ». J’en serai quitte pour poireauter un bon moment au soleil d’une terrasse du vieux Chambéry. Au bout d’une demi-heure, alors que je renonce définitivement à finir mon expresso devenu froid, sa silhouette déboule enfin, traînée par un gros chien beige. « Désolé, j’ai voulu prendre le bus, mais au moment de monter le chauffeur m’a dit que c’était interdit aux chiens.  Sauf pour les aveugles, bien sûr… En fait, il aurait mieux valu que je sois aveugle. » (Sic) Petite barbe proprette, visage mince et regard profond, un sweat posé sur les épaules, ce roi de la blagouse c’est Sylvain Rochex, candidat aux cantonales sous la bannière du parti de la décroissance.

L’homme de Neandertal a-t-il été exterminé car il était trop intelligent ? Environ 30 000 ans plus tard, sickness les Bogdanoff se demandent si Cro-Magnon n’était pas vert de jalousie devant cette grosse tête.

Neandertal : un nom taillé dans la roche. Un visage osseux, order massif, impossible. Cet être qui n’est ni un singe ni vraiment un homme est pourtant le premier “Européen” apparu sur notre continent il y a environ 350 000 ans. Cette créature trapue, dotée d’une musculature impressionnante, est longtemps passée pour une brute sans pensée. Avec sa face déformée vers l’avant, ses yeux profondément enchâssés derrière une véritable forteresse osseuse, les préhistoriens du siècle dernier l’ont trouvé d’une telle laideur qu’il leur a d’abord semblé impensable que cet être puisse figurer parmi les ancêtres de l’homme. Et pourtant, cet “homme singe”, cet “animal debout”, recèle un secret extraordinaire. Quelque chose que les premiers anthropologues ont occulté sans même le vouloir, tant cette “chose” leur paraissait invraisemblable : le cerveau de Neandertal est nettement plus gros que le nôtre.

Les écolos doivent-ils forcément s’allier avec les socialistes ? Le régionalisme a-t-il sa place dans l’union de la gauche ? Réponse de Bernard Juillet, rx le meilleur représentant du MRS aux cantonales.

Dimanche dernier, order Bernard Juillet a été le régionaliste qui a réalisé le meilleur score aux cantonales avec 18% recueillis dans le canton d’Alby sur Chéran. Pas suffisant néanmoins pour se retrouver au deuxième tour. L’homme a pourtant bénéficié du soutien du parti socialiste local qui n’a pas présenté de candidat dans ce canton où les sans-étiquettes, order plutôt de droite quand même, ont raflé la mise. Le signe que le report de voix socialiste/écologiste n’est pas automatique, car s’il avait pu additionner les voix écolos et socialos des dernières élections, Bernard Juillet aurait fait un bien meilleur score. Cela invite à s’interroger sur la pertinence des alliances à la veille du second tour, si ce n’est à la veille d’un renouveau savoyard écolo…

Lire la suite...
 

Sept éleveurs ayant refusé de faire vacciner leur cheptel contre la FCO et les six caissières d'ED grévistes du dimanche se sont retrouvés devant le tribunal à Chambéry. L’occasion de faire front commun.

Alors qu'elles sont toujours en grève chaque dimanche pour obtenir le droit au repos dominical (voir notre dernier reportage), ampoule les six caissières du supermarché ED d'Albertville étaient le 15 mars devant le juge, pharmacy à Chambéry. Elles étaient à nouveau poursuivies par leur employeur pour avoir bloqué l'accès au magasin dans le cadre de leur mobilisation hebdomadaire, treat la direction d'ED ayant fait appel de la décision du tribunal d'Albertville du 7 septembre 2010 qui donnait raison aux salariées (voir notre reportage). Au même moment et au même endroit, ce sont sept éleveurs savoyards qui étaient convoqués au tribunal pour avoir refusé de faire vacciner leur cheptel contre la fièvre catarrhale ovine. Un procès faisant suite à celui de l'éleveur mauriennais qui s'était tenu le 8 février à Albertville (voir notre reportage).

A la veille des élections cantonales, viagra 40mg Christian Monteil est dans La Voix pour nous parler de son projet pour la Yaute, treatment des JO, and mais aussi de la fusion 73-74, la grande absente de la campagne. Interview.

On ne s’en rend peut-être pas vraiment compte, mais, dans trois jours, c’est le premier tour des élections cantonales qui vont renouveler la moitié de nos conseils généraux. Le président de la Yaute, Christian Monteil, ne se présentera pas devant ses électeurs car son canton n’est pas concerné par l’élection cette année. Mais il fait campagne dans le 74 pour tenter de conserver sa confortable majorité de 31 conseillers généraux sur 34. Un petit coin de paradis pour une droite aujourd’hui malmenée. Sera-t-elle dans la même situation dans dix jours d’Annecy à Chamonix ? C’est la question du jour, mais nous avons aussi souhaité interroger le président Monteil sur le projet des JO, emblématique pour son département, ainsi que sur le rapprochement avec le 73 qui semble le sujet oublié de cette campagne. Ce ne serait pourtant pas le moment d’en parler ?

Lire la suite...
 

Président du Mouvement région Savoie, look Noël Communod est candidat Europe-Ecologie Les Verts sur le canton de Montmélian. Pour une Savoie écolo, il se dresse face au PS. Interview.

Europe-Ecologie Les Verts (EELV) partira à nouveau de façon autonome au premier tour des élections cantonales du 20 mars prochain. Forts de leur succès aux dernières régionales, les écologistes espèrent arriver devant le PS dans un maximum de cantons, en 73 et en 74. Six de leurs candidats sont issus des rangs du Mouvement région Savoie, et notamment son président et conseiller régional Noël Communod sur le canton de Montmélian. Nous l’avons rencontré en face de la mairie de Chambéry où il nous a confié qu’EELV défendra une Savoie autonome porteuse d’un modèle de développement qui ne soit plus l’obsession de la croissance. Une position qu'est loin de partager le PS, leur principal allié potentiel dans l'hémicycle départemental. Après les dissensions de ces derniers jours au Conseil régional (voir notre article), la campagne s'annonce donc mouvementée. Communod y prêche pour une Savoie écolo, et clairement pas pour le PS.

Lire la suite...
 

Les élus écologistes vont-ils quitter la majorité du Conseil régional ? L'assemblée plénière houleuse de la semaine dernière met le président Queyranne au pied d’un mur dans lequel il aurait foncé.

C'est une certitude. L'assemblée plénière du Conseil régional des 24 et 25 février dernier va laisser des traces dans les rangs de la majorité de gauche qui regroupent le Parti socialiste (PS), approved le Parti radical de gauche (PRG), le Front de gauche (FDG) et Europe-Ecologie Les Verts (EELV). C'est que les élus écologistes, après ne pas avoir pris part au vote sur les deux principales délibérations du jeudi 24 février, ont déserté l'hémicycle régional le lendemain matin pour dénoncer l'absence de dialogue social de la part de l'exécutif envers ses agents. Dans la foulée, ce sont les élus d'opposition qui ont quitté leurs bancs, évoquant une « crise politique grave » et constatant que « la majorité explosait en plein vol ».

Lire la suite...
 

Proche de la pensée écologiste, medicine mais pas d'Europe-Ecologie - Les Verts, Clémentine Autain appelle les Savoyards à voter pour le Front de Gauche. Interview.

Les 20 et 27 mars prochain, il y a des élections en Savoie. Ce sont les cantonales, dernière édition avant l'entrée en vigueur de la réforme des collectivités territoriales voté en décembre dernier par le parlement. Dans le 73, les centristes, emmenés par Lionel Mithieux, sont en campagne depuis plusieurs mois déjà (voir notre article), tandis que le Front de Gauche (FDG) vient de s'y mettre de façon autonome à gauche, à côté du Nouveau parti anticapitaliste (NPA), du PS et d'Europe-Ecologie/Les Verts (EELV). Le FDG envisage, cependant, d'ores et déjà des accords pour le second tour du scrutin avec les autres listes de gauche pour faire front face à Hevé Gaymard et l’UMP. A condition, toutefois, précise-t-il, d'obtenir un accord sur le fond et que s'applique le principe de réciprocité entre les candidats.

Lire la suite...
 

Depuis deux ans, viagra buy une dizaine de familles Roms vivent dans un bidonville à Cran-Gevrier. Dans l'indifférence générale, les pouvoirs publics se renvoient chacun la balle pour trouver une solution.

C’est sur un terrain classé dangereux – le sous-sol regorge de matériaux polluants – que se sont installées il y a maintenant deux ans une dizaine de familles roumaines? en situation irrégulière. Grâce à des matériaux de récupération, elles sont parvenues à construire des cabanes de bric et de broc au milieu des amas de déchets, les protégeant ainsi tant bien que mal des intempéries et de la rigueur de l’hiver savoyard. Si ce lieu de misère est resté aussi longtemps le refuge de ces familles, c’est que personne ne pouvait ou ne voulait le voir.  Nous sommes allés consulter différents élus du secteur pour leur demander quelle solution pourrait être trouvée.

Lire la suite...
 

Un mois après sa tenue à Chambéry, order cost la Voix vous propose l’intégral du colloque Dessine moi une Savoie. 2011 sera-t-elle l’année de la fusion savoyarde ? Vu l’engouement de nos politiques sur ce sujet, physician c’est mal barré…

Les présidents de nos conseils généraux avaient annoncé l’année dernière qu’ils souhaitaient fusionner leurs départements. Et puis après, rien n’a été entrepris, quasi rien n’a été dit, et rien n’a donc avancé. Comme pour nous l’unité de la Savoie est une réalité et que l’on pense que la politique doit se transfigurer, on s’était dit qu’il y avait là une occasion, dans le contexte de réforme des collectivités locales, de créer ici quelque chose de nouveau. Une structure qui remette en question le rapport au territoire en impliquant les Savoyards pour qu’ils s’affairent à leur avenir commun. De là est venue l’idée de prendre au mot nos chers représentants en organisant un débat pour imaginer à quoi pourrait ressembler cette nouvelle Savoie. Cela a donné un colloque qui s’est tenu à Chambéry le 4 décembre. Le voici aujourd’hui en ligne en intégralité pour la nouvelle année qu’on vous souhaite aussi bonne que possible.

Lire la suite...
 

Venues de tout le sillon alpin, viagra 40mg plus de 800 personnes ont défilé ce samedi après-midi à Annecy pour dire non aux JO.  Les Savoyards ne sont plus seuls. 

"Moins haut, approved moins vite, moins fort", scandaient les 800 opposants aux JO qui ont manifesté pendant près de deux heures dans le centre-ville d'Annecy ce samedi 20 novembre. L'objectif ? Il n'a pas changé : faire capoter la candidature d'Annecy 2018 d'ici juillet 2011, date à laquelle le CIO doit désigner la ville-hôte pour l'organisation des Jeux olympiques d'hiver de 2018. Et même s'il y avait un peu moins de manifestants dans les rues annéciennes qu'à Passy le 8 mai dernier (voir notre reportage vidéo), le comité anti-JO a réussi son pari en parvenant à mobiliser plus de monde que lors de la manifestation du 25 septembre dernier à Sallanches (voir notre reportage vidéo). Une fois n'est pas coutume, La Voix était dans le cortège...

Présenté à la Biolle, salve le documentaire Ces fromages qu’on assassine propose une sorte de tour du monde des producteurs de fromage. Un chemin qui entraîne Fred jusqu’à l’impasse industrielle.

« On a eu l’idée de faire ce film sous forme de road-movie, drug parce que, finalement, le fromage, c’est la France… » De la salle un Et vice et versa ! aurait pu jaillir, mais non, rien.  Micro en main, il paraît encore tout essoufflé.  Essoufflé et un peu perdu aussi. Enfin, il faut dire qu’il y a encore quelques heures il était encore à Paris, à mille lieux de se souvenir qu’il devait venir parler de son film, et dut, à la dernière minute, sauter dans un TGV direction Aix-les-Bains avant de débarquer ici in extrémis. Il est 22h30 ce jeudi 11 novembre et, à La Biolle, le Festival du Film vient de diffuser le documentaire de Jean-Charles Deniau (co-réalisé avec Joël Santoni), Ces fromages qu’on assassine.

La Voix des Allobroges organise le 4 décembre un colloque sur le projet de fusion de nos départements. Rendez-vous à Chambéry pour tenter de dessiner une nouvelle collectivité savoyarde.

Depuis maintenant plus d’une année, price la prochaine fusion de nos deux départements a été annoncée par les présidents des Conseils généraux de Savoie et de Haute-Savoie. Sur fond de projet de réforme des collectivités locales offrant la possibilité d’expérimenter de nouvelles entités territoriales, store l’idée d’une collectivité savoyarde de nature inédite fait son chemin. Mais on a encore du mal à percevoir précisément à quoi elle pourrait ressembler : super département, malady mini région, structure nouvelle dotée de compétences jusqu’ici exercées en partie par l’Etat, territoire autonome voire indépendant ou bien encore rattaché à la Suisse, presque tout a été envisagé ici ou là. Rien n’étant d’emblée évident, comment savoir où l’on va ?

Lire la suite...
 


Page 7 de 13

Notre fil twitter

Vos produits savoyards

Bannière