Après le Bugey, le Genevois est devenu la nouvelle cible des pétroliers. Mais pas question pour les Savoyards de laisser sacrifier leur terre pour l'or noir. 2 500 personnes ont manifesté ce week-end à Saint-Julien.

Après avoir déployé 600 banderoles « NON au Gaz de Schiste » la veille dans toute la région, les opposants savoyards à l'exploitation du gaz de Schiste ont réalisé un coup de force le 11 février dernier. 2 500 personnes ont défilé dans les rues de Saint-Julien-en-Genevois pour dire leur opposition aux recherches et aux forages dont les conséquences seraient dévastatrices pour les territoires. Des hommes et des femmes, des jeunes et des vieux, des associations et des partis politiques, des élus de droite et de gauche, des écolos et des paysans : il ne manquait personne à l'appel. Leur objectif ? Faire aussi bien que les habitants de Lantenay dans le Bugey qui ont réussi l'automne dernier à mettre en échec les pétroliers après une mobilisation populaire massive (voir notre reportage photo). Et il y a urgence en Savoie, puisque l’instruction des permis qui avait été interrompue a repris son cours fin janvier. Les premiers forages pourraient avoir lieu dès cette année.

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

Image et montage : Mikaël Chambru

 

Notre fil twitter

Vos produits savoyards

Bannière